Je mange donc je suis.

 

Dans le « Discours de la Méthode », René Descartes nous invite à réfléchir sur la condition humaine.
Le « Cogito Ergo Sum » ou « Je pense donc je suis » place l’homme au centre d’une réflexion sur le monde.
La nouvelle exposition au Musée de l’Homme revisite le cogito sous un angle novateur : « Je mange donc je suis ».
Et si nous étions ce que nous mangeons ?
L’acte de manger évolue-t-il sans cesse pour n’être qu’à présent une simple formalité journalière ?
Que signifie se nourrir au XXIème dans une société en mutation qui cherche à préserver ses ressources naturelles ?
De la préhistoire à nos jours, l’exposition propose un parcours complet, à la fois biologique, culturel, économique, traditionnel, écologique, anthropologique…
Les goûts varient selon les traditions, les pays, les odeurs, les saveurs, les interdits alimentaires, les couleurs…
Un même aliment peut attirer ou décourager un consommateur selon qu’il est nettoyé, cuit ou mélangé à d’autres ingrédients.
Les êtres humains ont tous besoin de manger, mais pas de la même façon, comme le prouvent les nombreux rituels alimentaires à travers les âges et à travers le monde.
Des ateliers pour adultes, en famille ou pour enfants ainsi que des colloques sont proposés également pour (re)découvrir le bonheur de savourer ses aliments avec soin !

 

@Noé On The Road
Jusqu’au lundi 1 juin 2020 Horaires : ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 11 h à 18 h.
Musée de l’Homme (Muséum National d’Histoire Naturelle)
Palais De Chaillot 17 Place Du Trocadéro
Paris
75016

http://www.museedelhomme.fr/fr/media-video/4964


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.