Tromelin


Tromelin, L’île des esclaves oubliés.

Un navire français fait naufrage en 1761 sur une île perdue au beau milieu de l’Océan Indien.

A son bord, un équipage de marins et une cargaison d’esclaves malgaches prisonniers dans les cales.

L’Océan avale de nombreuses vies humaine…

Ceux qui échappent au naufrage doivent apprendre à survivre sur une île inhospitalière.

Les jours défilent, les mois, puis les semaines.

Les vivres se font de plus en plus rares.

Certains s’assurent des privilèges dus à leur rang social ou à leur couleur de peau.

Construire un abri ou se nourrir n’est pas une mince affaire.

Unir ses forces semble compliqué.

Les Blancs se méfient des Noirs.

Les Noirs se méfient des Blancs.

Un jour, un projet évident émerge pourtant.

Il faut récupérer du matériel pour construire un nouveau bateau !

Mais, sera-t-il assez grand pour transporter tous les survivants ?

L’exposition « Tromelin l’île des esclaves oubliés » retrace quinze années de vie sur une île perdue.

Comment survivre au gré du vent, des marées, de la faim et de la peur ?

Un jour, l’amour bouleverse les idées reçues.

Mais, il reste fragile…

Au regard des découvertes d’historiens et d’archéologues, les « esclaves de Tromelin » sont mis à l’honneur près de trois siècles plus tard pour leur bravoure.

Ils se sont adaptés aux conditions climatiques. I

ls ont construit des abris « en dur », en totale contradiction avec leurs habitudes.

Ils se sont installés sur le point le plus haut de l’île pour échapper aux tempêtes.

Ils ont inventé des ustensiles de cuisine…

Puis, un jour la délivrance…

Une exposition émouvante !

 

 

Article et visuels @Noé On The Road

Plus d’infos sur le site du Musée de l’Homme, jusqu’au 3 juin 2019

http://www.museedelhomme.fr/fr/visitez/agenda/exposition/tromelin-ile-esclaves-oublies

Une bande-dessinée de Sylvain Savoia est également à découvrir chez Aire Libre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.