TimeForLife

TimeForLife

Les jours passent. L’été bat son plein mais pour certains, les vacances ne seront pas au rendez-vous cette année…

La faute à la crise, la faute au patron, la faute à la voiture qui ne démarre pas, la faute aux locations trop chères, la faute à qui le veut et surtout à qui l’entend…

Mais pas de baisse de moral!  Il est possible de s’échapper du quotidien même lorsque l’on ne quitte pas sa ville natale. Pour cela, une seule appli à télécharger: « TimeForLife ». Définir des objectifs de sortie pour faire de sa ville un véritable lieu de loisirs? C’est vrai qu’il fallait y penser… Entre le boulot et les contraintes quotidiennes, nombreux sont ceux qui ne connaissent pas bien leur ville de résidence et surtout rares sont ceux qui planifient à long terme leurs loisirs. Qu’elle soit ville natale ou terre d’accueil, il y a des milliards de lieux à explorer, de jour comme de nuit !

L’appli « TimeForLife » se télécharge sur les différents stores on line; elle est gratuite. Il suffit d’une adresse mail et d’un mot de passe. Des données de localisation sont ensuite à compléter pour vous offrir des plans ainsi que des suggestions coups de cœur. Il faut ensuite configurer l’onglet qui définit des objectifs de sortie. Les prévisions sont enregistrables pour « motiver à sortir et effectuer un suivi » de ses activités. A tout moment, il est possible de consulter son planning de sortie mais également de modifier les données. Paramétrer des objectifs mensuels peut se définir dans plusieurs domaines: « restaurants », « musées/expos », « lieux à visiter », « spectacles », « soirées », « famille », « concerts », « shopping », « loisirs » et « beauté/bien être ». Il est également possible d’ajouter un domaine en fonction de ses goûts personnels.

Un moyen simple de partir en vacances sans bouger, ou presque, de chez soi !

@Noé On The Road

 

 

 

 

  2 comments for “TimeForLife

  1. Léon
    21 août 2017 at 16 h 23 min

    Autres temps…. Autres mœurs. C’est le progrès, voilà tout… Mais autrefois, nous vivions aussi sans l’angoisse de l’ennui… nous jouions au petit cheval, aux mots croisés, aux Dames , au cartes, à toutes sortes de jeux de société…. nous promenions, tout en regardant le spectacle de la rue…. et nous faisions aussi une chose qui existe encore , aujourd’hui : nous lisions…. des livres burinés par le temps, qui nous faisaient quitter notre quotidien….
    Alors n’oubliez pas qu’un livre est un compagnon, un ami pour la vie…
    Parole de vieu lecteur

  2. Grognon
    18 août 2017 at 17 h 21 min

    Dites moi pourquoi … il faut toujours faire quelque chose… « je ne sais pas quoi faire… » se lamentait un personnage d’un film de Godard. « Faîtes l’amour et pas la guerre  » répondaient les Hippies, c’était mieux que d’aller au Vietnam… Un gendre de Marx, faisait l’éloge de la paresse… Moi, aussi,… En effet cela devient infernal de travailler pour se trouver quelque chose à faire pour les vacances. Les vacances, ce n’est pas s’obliger à s’agiter, pour s’agiter… que devient le hasard d’une surprise ? un ennui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.